Modernisation des services douaniers

Des douaniers d ’Afrique de l’Ouest et du Centre à l’école de la « Douane numérique »


Une bonne part des transactions commerciales se fait  électroniquement à la suite du boom des technologies de l’information et de la communication.  D’où la nécessité pour les institutions douanières de s’adapter à cette nouvelle donne.  Dans cette perspective, l’Ecole Nationale des Douanes du Burkina, par ailleurs Centre régional de formation de l’Organisation mondiale des Douanes (OMD), a abrité du 21 au 24 aout 2017, un atelier de formation à l’intention des cadres douaniers d’une vingtaine de pays d’Afriques de l’Ouest et du Centre.

Le concept de « douane numérique » se réfère au recours de l’administration douanière à des systèmes ou activités automatisés ou électroniques contribuant à l’efficacité et à la coordination de ses opérations : dédouanement, partage d’information etc. Cette problématique associée à celle du commerce électronique transfrontalier, est la thématique principale d’un atelier de formation qui a réuni 4 jours durant, des cadres de l’administration des Douanes d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Plateforme d’échanges par excellence, le rendez-vous de Ouagadougou, a été un tremplin pour le renforcement des compétences des « gendarmes de l’économie » des pays participants notamment dans la collecte efficiente et la sécurisation des recettes douanières. Le but ultime de la  Douane numérique  est, en effet, d’insuffler transparence, traçabilité et simplicité dans toutes les procédures douanières. Ce qui garantirait le respect de la règlementation en matière d’importation et d’exportation des biens et services au profit des budgets nationaux. Cette noble initiative portée par l’Organisation mondiale des Douanes, s’est concrétisée avec la précieuse collaboration de la Direction Générale des Douanes du Burkina Faso dont le credo, décliné dans son plan stratégique pluriannuel, est de construire une administration douanière moderne, équitable et professionnelle. Une vision en parfaite cohérence avec celle de l’OMD selon M. Samson BILANGNA, expert de l’Organisation : « Inciter les administrations douanières à s’adapter davantage aux différentes évolutions dans le domaine des technologies de sorte qu’elles puissent en tirer profit ».

Bouleversement du commerce international

En droite ligne de cet objectif, les participants ont été édifiés sur une structure type de communication entre systèmes informatiques proposée aux administrations des douanes, un guide du management  numérique, entre autres modules. Très au fait des questions de technologies de l’information et de la communication, le Directeur Général des Douanes du Burkina Faso, Adama SAWADOGO, a affirmé que le numérique occupe, de nos jours, « une place de choix dans le commerce international dont les règles de jeu ont été bouleversées par l’électronique ». M. SAWADOGO suggère de ce fait, la prise en compte de ces changements et des conditions que cela impose : un partage d’informations sur les développements récents intervenus dans le domaine du commerce électronique en lien avec le volet douanier avec les différents acteurs.  Il a, par ailleurs, souligné le niveau d’informatisation tres appréciable des services douaniers du Burkina Faso, des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre en phase avec les exigences du commerce mondial. Le patron des Douanes Burkinabè reste cependant convaincu que les administrations ont beau être outillées, elles ne pourront assumer la plénitude de leurs missions qu’avec des agents compétents et avertis des questions électroniques. C’est la raison pour laquelle, le Directeur Général de

L’Ecole Nationale des Douanes du Burkina Faso (END), Casimir SAWADOGO a exhorté les participants à plus d’assiduité et à des échanges fructueux.  Il a aussi et surtout  exprimé sa gratitude aux experts de l’OMD en  charge de l’animation de la session de formation.

L'OMD soutient les efforts de mise en œuvre de l'Accord de Facilitation des Echanges au Burkina Faso

Du 24 au 28 juillet 2017, dans le cadre du projet de Modernisation des Administrations Douanières de l’Afrique de l’Ouest (MADAO), une mission de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) composée de Richard CHOPRA et de Lamia FRIGUI, a séjourné à Ouagadougou au Burkina Faso.

Il s’agissait d’une mission de diagnostic qui a permis d’identifier les axes prioritaires de l’appui  à la Direction Générale des Douanes du Burkina Faso pour soutenir les efforts nationaux de mise en œuvre de l’Accord de Facilitation des Echanges (AFE).

Cette mission a permis à l’OMD d’accompagner le Comité de Réformes et de Modernisation de l’Administration douanière du Burkina Faso. Elle a eu des échanges avec :

  •  les parties prenantes du secteur public et privé (le Syndicat des importateurs et exportateurs du Burkina Faso, le service phyto et zoo sanitaire, la Société d’inspection opérant au Burkina Faso,  les organisations des transporteurs et des chauffeurs routiers…) ;
  •  les agents de la  Direction Générale et des bureaux de Ouaga route et Ouaga aéroport.

Les sessions d’échanges et de travail ont permis de prioriser et de développer des plans de travail permettant la mise en œuvre de deux dispositions de l’Accord de Facilitation des Echanges, tout en respectant les principes d’alignement stratégique avec le Plan Stratégique de la DGD :

  • L’entreprise d’une étude de la mainlevée (Article 7.6 de l’AFE) ;
  • La mise en place d’un mécanisme de décisions anticipées (Article 3 de l’AFE).

L’OMD soutiendra ainsi la douane du Burkina Faso sur ces deux thématiques dans les mois à venir et se réjouit de l’enthousiasme affiché par la douane et les parties prenantes pour réussir dans ces entreprises de modernisation.

Ainsi, le Directeur Général des Douanes, M. Adama SAWADOGO, a souligné : « Notre volonté d’aller de l’avant est notre grande force. Nous sommes prêts à relever les défis qui se présentent à nous et ferons en sorte d’atteindre les objectifs fixés en collaboration avec les parties prenantes et avec l’appui de l’OMD. »

Organisation mondiale des douanes : Le Burkina remet ses instruments d’adhésion à la Convention de Kyoto « révisée »

L’ambassadeur du Burkina-Faso auprès de l’Union européenne et représentante permanente auprès de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma, a procédé, samedi, 8 juillet 2017 à Bruxelles, au dépôt de l’instrument d’adhésion du Burkina à la Convention de Kyoto « révisée ».

Lire la suite : Organisation mondiale des douanes : Le Burkina remet ses instruments d’adhésion à la Convention de...

Soutenances à l’Ecole Nationale des Douanes

soutenance17L’heure de la moisson pour 14 élèves inspecteurs

Les 16, 17 et 30 mai 2017 ont lieu, à l’école nationale des douanes du Burkina Faso, les soutenances de fin de formation des 14 élèves inspecteurs de la 22ème session de l’Ecole Nationale des Douanes (END). Placée sous le thème « Enjeux de la mise en œuvre de l’accord sur la facilitation des échanges au Burkina Faso », la cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID),Seglaro Abel SOME. Outre le Directeur général des douanes et le DG de l’END, plusieurs personnalités, parents et amis ont tenu à être témoins de l’événement.

Lire la suite : Soutenances à l’Ecole Nationale des Douanes

Région du Centre Sud

drcs newTinsibri Paul SAWADOGO, nouveau directeur régional des Douanes

Le premier directeur régional des Douanes du Centre Sud a été installé dans ses fonctions le 20 avril 2017 à Manga par le gouverneur de la région Casimir SEGUEDA. La 7erégion administrative de la Douane est desormais opérationnelle.

Lire la suite : Région du Centre Sud

Evaluation en douane et les prix de transfert

sla 2Pour un recouvrement juste et efficace des recettes


La question de l’évaluation en douane et les prix de transfert est le thème majeur d’un atelier qui se tient du 20 au 24 mars 2017 à Ouagadougou.

Organisé par l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) en collaboration avec la Direction Générale des Douanes et le Centre Régional de Formation de Ouagadougou, ce séminaire régional réunit des fonctionnaires des administrations douanières et fiscales du Bénin, du Burkina Faso, du Gabon, du Ghana, de la Guinée, de Madagascar, du Mali, de la République Démocratique du Congo, de la République du Congo, de la République Centrafricaine, du Sénégal, du Togo et de la Tunisie.

La cérémonie d’ouverture, intervenue le 20 mars 2017 à l’Ecole Nationale des Douanes, a été présidée par la Directrice Générale Adjointe des Douanes, Mme Micheline ILBOUDO/DIALLO, représentant le Directeur Général Adama SAWADOGO.

Lire la suite : Evaluation en douane et les prix de transfert

Direction Générale de l’Ecole nationale des Douanes

sl 15Casimir SAWADOGO aux commandes


Après 5 ans de bons et loyaux services en tant que Directrice Générale de l’Ecole Nationales des Douanes du Burkina Faso, Mme Salamata Micheline ILBOUDO/ DIALLO a passé la main à M. Casimir SAWADOGO. La cérémonie solennelle de passation de commandement s’est déroulée le mardi 21 février 2017 en fin de matinée dans l’enceinte de l’établissement sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, Seglaro Abel Somé, représentant la ministre en charge des Finances, Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI.

Lire la suite : Direction Générale de l’Ecole nationale des Douanes

Solidarité avec les personnes âgées

sla 1La Douane veille sur ses retraités


Le Directeur Général des Douanes du Burkina Faso, Adama SAWADOGO a présidé le samedi 25 février 2017 au siège de l’institution à Ouagadougou, l’ouverture de l’Assemblée générale ordinaire de l’Association Burkinabè des Agents des Douanes Retraités (ABADR).Cet acte marque la volonté de l’administration douanière d’apporter aux anciens collaborateurs admis à la retraite toute la solidarité et les soutiens multiformes qu’ils sont en droit d’attendre des générations présentes.

Lire la suite : Solidarité avec les personnes âgées

Journée internationale de la Douane

sl 6

L’analyse des données comme boussole


Le 26 Janvier de chaque année, la Direction Générale des Douanes (DGD) du Burkina Faso, à l’instar des douanes du monde entier, célèbre la Journée Internationale de la Douane (JID).A la faveur de cette commémorationle 26 janvier 2017, le Directeur Général des Douanes (DGD) du Burkina Faso, Adama Sawadogo, a justifié la pertinence du thème qui a trait à l’analyse des données.  Pour mieux gérer les frontières, il faut analyser et interpréter les données collectées par les services des douanes. C’est un gage pour tout pays qui veut contrôler ses flux entrants et sortants. En marge de cette commémoration, la DGD a volé au secours des plus démunis. C’est pourquoi elle a remis des vivres aux pensionnaires du Centre Delwende de Sakoula. Après Sakoula, la DGD est allée au chevet des patients du District Sanitaire de Bogodogo avec du matériel médico-technique. Dans la soirée, le Patron des Douanes burkinabè, Adama Sawadogo, son personnel et certains de ses partenaires, ont organisé, à Ouagadougou, une séance de fitness.

Lire la suite : Journée internationale de la Douane

Modernisation de la Douane Burkinabè : Un plan stratégique 2017-2021 lancé

sl 3Rien n’arrête la douane burkinabè dans son élan de changement qualitatif. Cette volonté s’est matérialisée avec force le jeudi 15 décembre 2016 à la Direction Générale des Douanes (DGD). A cette date précise, un plan stratégique en vue de « faire de la douane du Burkina Faso, à l’horizon 2021, une administration moderne, équitable et professionnelle » a été lancé. D’un coût global de 20 milliards, le lancement de ce plan s’est fait en présence de son géniteur le Directeur Général des Douanes, Adama SAWADOGO mais aussi et surtout du Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Rosine COULIBALY/SORI, sans oublier les différents acteurs et partenaires de la douane burkinabè.

Lire la suite : Modernisation de la Douane Burkinabè : Un plan stratégique 2017-2021 lancé

Les vœux du Directeur Général des Douanes pour l’année 2017

sl 1L’année 2016 a été éprouvante pour notre pays, et particulièrement pour l’administration des douanes.

Lire la suite : Les vœux du Directeur Général des Douanes pour l’année 2017

31 agents décorés de la Médaille d'Honneur des Douanes

sl 2Les compliments se conjuguaient au pluriel à la Direction Générale des Douanes, ce vendredi 23 décembre 2016, à l'occasion de la décoration des 31 agents des douanes. Ces derniers composés d'Inspecteurs, de Contrôleurs, d'Assistants et de Préposés des Douanes et d'une civile ont été faits médaillés d'honneur des douanes par les plus hautes autorités du pays. La cérémonie s'est déroulée en présence du Grand Chancelier des Ordres Burkinabè, du Ministre de l'Economie, des Finances et du Développement, Rosine COULIBALY/SORI accompagnés de quelques membres du Gouvernement et du Directeur Général des Douanes, Adama SAWADOGO. Parents et amis des récipiendaires sont venus être les témoins de cette consécration.


Lire la suite : 31 agents décorés de la Médaille d'Honneur des Douanes

Harmonisation et simplification des régimes douanières

sl 4

Le Parlement autorise la ratification de la Convention de Kyoto révisée


Le jeudi 10 novembre 2016, il s'est ouvert une nouvelle ère dans la législation douanière de notre pays. En effet c'est à cette date que l'Assemblée Nationale a autorisé la ratification de la Convention Internationale pour la simplification et l'harmonisation des régimes douaniers (Convention de Kyoto révisée). Cette convention constitue un catalogue de bonnes pratiques douanières.


Lire la suite : Harmonisation et simplification des régimes douanières

   Espaces Privés

image extranet5
image webmail5
image intranet5